carpe


carpe

1. carpe [ karp ] n. f.
• 1268; bas lat. carpa; mot wisigoth
1Gros poisson (cyprinidés) vivant en eau douce, profonde, à bouche munie de quatre barbillons. Carpe miroir, à grandes écailles. « Ce n'était pas la plus commune, ni la carpe miroir à grandes écailles éparses, mais la carpe-cuir qui n'a pas d'écailles, lisse comme l'eau, moirée et toute nue » (P. Michon). Carpe de rivière, d'étang. Pêcher la carpe. Petit de la carpe (CARPEAU n. m. ). ⇒ carpillon. Cuis. Carpe farcie, mets juif d'Europe centrale.
2Loc. (1828) SAUT DE CARPE : saut où l'on se rétablit sur les pieds, d'une détente, étant couché sur le dos. Faire des sauts de carpe dans son lit, des bonds. — Bâiller comme une carpe : bâiller fortement et plusieurs fois de suite, comme la carpe hors de l'eau. — Faire des yeux de carpe : avoir un regard inexpressif (cf. Des yeux de merlan frit). Ignorant comme une carpe. Muet comme une carpe. Mariage de la carpe et du lapin.
carpe 2. carpe [ karp ] n. m.
• 1546; gr. karpos « poignet »
Anat. Double rangée de petits os (huit chez l'homme), située entre les os de l'avant-bras et le métacarpe ( carpien).

carpe nom féminin (bas latin carpa) Grand poisson des eaux douces, calmes et tièdes, caractérisé par ses grandes écailles, ses barbillons, sa longue dorsale. (Les carpes sont très polymorphes. Elles peuvent vivre 20 ans et atteindre plus de 15 kg et plus de 70 cm de longueur. Elles se nourrissent de petites proies animales et végétales. Leur élevage intensif [cypriniculture] se pratique en Europe centrale.) ● carpe (expressions) nom féminin (bas latin carpa) Familier. Bâiller comme une carpe, démesurément et constamment. Muet comme une carpe, sans rien dire. S'ennuyer comme une carpe, s'ennuyer prodigieusement. Saut de carpe, bond d'un gymnaste qui, étant allongé sur le sol, se relève d'une détente brusque du corps ; synonyme de saut carpé. ● carpe (synonymes) nom féminin (bas latin carpa) Saut de carpe
Synonymes :
- saut carpé
carpe nom masculin (grec karpos, poignet) Ensemble des os et des articulations situés entre la main et l'avant-bras, formant l'ossature du poignet.

carpe
n. f.
d1./d Poisson d'eau douce (Cyprinus carpio, Fam. cyprinidés), de grande taille, à longue nageoire dorsale, dont la mâchoire supérieure est garnie de barbillons.
|| (Afr. subsah., Madag.) Nom cour. de poissons d'eau douce ressemblant aux carpes, notam. les tilapias.
d2./d Loc. Fam. Rester muet, silencieux comme une carpe: ne pas prononcer un mot.
Loc. fig. Saut de carpe, par lequel on se retourne sur le dos, en un seul mouvement, sans l'aide des mains, alors qu'on est allongé sur le ventre; par ext. bond.
————————
carpe
n. m. ANAT Ensemble des huit petits os du poignet, répartis en deux rangées, reliant l'avant-bras au métacarpe. Le grand os et l'os crochu font partie du carpe.

I.
⇒CARPE1, subst. masc.
ANAT. Partie articulaire constituant le poignet et formée de huit os courts, disposés en deux rangées, composées chacune de quatre os (cf. G. GÉRARD, Manuel d'anat. hum., 1912, p. 147).
Rem. (cf. étymol.) a également donné l'élément préf. carpo- utilisé, en assoc. avec des adj., dans la formation de termes d'anat. parmi lesquels : a) Carpo-carpien, ienne. Articulation carpo-carpienne ,,Articulation d'un os d'une rangée du carpe avec un os de l'autre rangée`` (GUÉRIN 1892). b) Carpo-métacarpien, ienne. Qui est commun au carpe et au métacarpe. Ligaments carpo-métacarpiens; articulations carpo-métacarpiennes. c) Carpo-phalangien, ienne. Qui est commun au carpe et à la première phalange des doigts. Le court fléchisseur carpo-phalangien. (Emploi subst. masc. Le carpo-phalangien). d) Carpo-ulnaire. Qui est relatif au carpe et à l'os cubital (troisième os de la première rangée du carpe). Fléchisseur carpo-ulnaire.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1546 (Ch. ESTIENNE, Dissection, p. 26 ds HUG.). Empr. au gr. « jointure de la main et du bras, poignet ».
DÉR. Carpien, ienne, adj. Relatif au carpe. Canal carpien; gouttière, rangée, surface carpienne. [], fém. [-]. 1re attest. 1805 (CUVIER, Leçons d'anat. comp., t. 1, p. 298); de carpe1, suff. -ien. Fréq. abs. littér. : 4.
II.
⇒CARPE2, subst. fém.
Gros poisson d'eau douce dont la bouche est pourvue de quatre barbillons :
1. On déballait les carpes du Rhin, mordorées, si belles avec leurs roussissures métalliques, et dont les plaques d'écailles ressemblent à des émaux cloisonnés et bronzés; ...
ZOLA, Le Ventre de Paris, 1873, p. 699.
SYNT. Carpe d'étang, de rivière; carpe de Bohème; carpe cuir, à miroir; carpe au bleu, farcie; une carpe centenaire.
Expr. métaph. Faire la carpe pâmée. Feindre de se trouver mal (Ac. 1835-1932). Yeux de carpe pâmée. Ouvrir des yeux mourants et sans expression; faire les yeux doux. Je suis trop bon. Je me laisse aller à ces yeux de carpe pâmée, à ces pleurnicheries, à ces soupirs, à ces jérémiades (T. GAUTIER, Le Capitaine Fracasse, 1831, p. 186). Yeux de carpe frite (L. RIGAUD, Dict. de l'arg. mod., 1881, p. 162). Ignorant comme une carpe (STENDHAL, Souvenirs d'égotisme, 1832, p. 25). Muet comme une carpe (A. DUMAS Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 330). Bailler comme une carpe. Désirer vivement quelque chose (FLAUBERT, Madame Bovary, 1857, p. 149).
SP. Saut de carpe (F. VIDOCQ, Mémoires de Vidocq, t. 1, 1828-29, p. 18). Synon. de saut carpé (cf. infra dér.) :
2. Vers l'âge de sept ans, Nello était très fort sur le saut de carpe, ce saut où, étendu sur le dos, sans se servir des mains, un garçonnet se relève debout sur ses pieds par le ressort d'un coup de reins.
E. DE GONCOURT, Les Frères Zemganno, 1879, p. 69.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1268-71 « gros poisson d'eau douce » (E. BOILEAU, Métiers, éd. R. de Lespinasse et Fr. Bonnardot, 1re part., titre XCIX, IV); 1611 saut de la carpe (COTGR.); cf. 1828-29 saut de carpe (F. VIDOCQ, loc. cit.); 1846 muet comme une carpe (A. DUMAS Père, loc. cit.). Du b. lat. carpa « sorte de poisson du Danube » attesté par un ex. de Cassiodore (Var., 12, 4, 1 ds TLL s.v., 488, 73) prob. empr. à une lang. de l'Europe orientale, peut-être par l'intermédiaire du got. (WALDE-HOFM.; FEW t. 2, p. 398b; v. aussi Jud ds Bull. du gloss. des pat. de la Suisse rom., 1912, pp. 8-9); l'absence de palatisation du c(a) s'explique plutôt par la date tardive de la pénétration du mot ds la Romania (FEW, loc. cit.) que par un empr. au prov. (Brüch ds Einfluss germ., 8; EWFS2). Fréq. abs. littér. :337. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 817, b) 420; XXe s. : a) 402, b) 268.
DÉR. 1. Carpé, adj., sp. Saut carpé ou saut de carpe. ,,Plongeon au cours duquel le corps doit être fléchi aux hanches, les jambes allongées`` (Lar. encyclop.) 1re attest. 1959 (M. BOURGAT, Techn. de la danse, p. 64); de carpe2, (cf. saut de carpe 1611 COTGR.), suff. . 2. Carpeau, carpiau, subst. masc. Jeune carpe (BOURGUET, Monique, 1902, p. 41). []. Les dict. gén. qui enregistrent le mot notent tous carpeau; cf. Ac. 1798-1932 et aussi BESCH. 1845, Lar. 19e, LITTRÉ, etc. LITTRÉ signale : ,,on trouve dans des dictionnaires carpot; mais l'orthographe et la prononciation carpeau sont anciennes et préférables``. 1re attest. 1268-71 cuerpiau (E. BOILEAU, Métiers, éd. R. de Lespinasse et Fr. Bonnardot, 1re part., titre C, 7); XIVe s. carpeau (J. LEFEVRE, trad. La Vieille, 54 ds T.-L.); 1902 carpiau, supra; de carpe2, suff. -iau, var. dial. de -eau. Fréq. abs. littér. Carpeau : 2. 3. Carpillon, subst. masc. Très petite carpe. Ah! ah! crioient les carpillons, qu'en dis-tu, carpe radoteuse? (FLORIAN, Fables, La Carpe et les carpillons, 1792, p. 38). P. compar. il [le bébé] ouvre une bouche de carpillon pour avaler ce bout de sein trop court (H. BAZIN, La Mort du petit cheval, 1949, p. 292). []. 1re attest. 1579 (H. EST., Precell., p. 68 ds GDF. Compl.); de carpe2, suff. -illon (-ille + -on). Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. — BRÜCH 1913, p. 31. — GOTTSCH. Redens 1930, p. 114. — JUD (J.). Les N. des poissons du lac Léman. B. du Gloss. des pat. de la Suisse romande. 1912, t. 11, pp. 6-9. — ROMMEL 1954, p. 10, 49.

1. carpe [kaʀp] n. f.
ÉTYM. 1268; bas lat. carpa; mot wisigothique.
1 Gros poisson d'eau douce (Cyprinidés), scientifiquement appelé Cyprinus. || La carpe a un corps écailleux, un museau obtus, des lèvres épaisses; sa bouche est munie de deux barbillons de chaque côté. || Carpe miroir, à grandes écailles. || Carpe cuir. || Carpe bossue. || Carpe à la lune : variété de carassin. || Carpe de rivière, d'étang. || La carpe peut pondre 500 000 œufs par an. || Carpe laitée, carpe œuvée. || Pêcher la carpe. || Petit de la carpe. Carpeau (vx), carpillon (cit.).Carpe au court-bouillon. || Carpe au bleu. || Carpe frite. || Carpe à la juive. || Élevage de la carpe. Carpiculture.
1 Ma commère la carpe y faisait mille tours
Avec le brochet son compère.
La Fontaine, Fables, VII, 4.
2 J'ai vu des carpes chez M. de Maurepas, dans les fossés de son château, qui ont au moins cent cinquante ans bien avérés (…)
Buffon, Hist. nat. des animaux, X.
2.1 On déballait les carpes du Rhin, mordorées, si belles avec leurs roussissures métalliques, et dont les plaques d'écailles ressemblent à des émaux cloisonnés et bronzés (…) Doucement, dans les viviers, on versait des sacs de jeunes carpes; les carpes tournaient sur elles-mêmes, restaient un instant à plat, puis filaient, se perdaient.
Zola, le Ventre de Paris, t. I, p. 152.
tableau Noms de poissons.
2 Loc. fig. (1828). Saut de carpe : saut où l'on se rétablit sur les pieds, d'une détente, étant couché sur le dos.Syn. : saut carpé.
2.2 Vers l'âge de sept ans, Nello était très fort sur le saut de carpe, ce saut où, étendu sur le dos, sans se servir des mains, un garçonnet se relève debout sur ses pieds par le ressort d'un coup de reins.
Ed. de Goncourt, les Frères Zemganno, p. 78.
Faire des sauts de carpe dans son lit, des bonds.
Fam. Bâiller (cit. 9) comme une carpe : bâiller fortement et plusieurs fois de suite, comme la carpe qui vient respirer ou gober des insectes à la surface de l'eau. — ☑ Ouvrir une bouche de carpe : ouvrir grand la bouche.
2.3 La comédie de l'avant-veille recommença. Lapérine, de nouveau, ouvrit une bouche de carpe; de nouveau, le médecin-major reconnut une inflammation dans la gorge de Lapérine, et, de nouveau, Lapérine s'efforça de ne pas crever de rire au nez du médecin.
Courteline, les Gaîtés de l'escadron, p. 21-22.
Faire des yeux de carpe (pâmée), faire la carpe pâmée : faire les yeux doux (→ Des yeux de merlan frit). — ☑ Être ignorant, sot, bête comme une carpe, fort ignorant, fort niais (→ Piller, cit. 10). — ☑ (1612). Être, rester muet comme une carpe.
3 — (…) Ils étaient tous congestionnés, à demi-morts de soif, — et muets comme des carpes…
Martin du Gard, les Thibault, t. VII, p. 289.
3 En franç. d'Afrique. Poisson d'eau douce (Percomorphes) de la famille des Tilapia.
DÉR. Carpé, carpeau, carpillon.
COMP. Carpiculteur, carpiculture.
HOM. 2. Carpe.
————————
2. carpe [kaʀp] n. m.
ÉTYM. 1546; du grec karpos « jointure », ou, d'après P. Guiraud, de l'anc. franç. carper « carder la laine », par anal. de forme. → -carpe, 2. carpo-.
Anat. Double rangée de petits os, située entre l'avant-bras et le métacarpe. Carpien. || La rangée supérieure (ou antébrachiale) et la rangée inférieure (ou métacarpienne) du carpe. || Os du carpe (scaphoïde, semi-lunaire, pyramidal, pisiforme, trapèze, trapézoïde, grand os, os crochu). || Le carpe forme un massif osseux.
DÉR. Carpien.
COMP. V. Métacarpe.
HOM. 1. Carpe.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • carpe — 1. (kar p ) s. f. Poisson d eau douce à grandes et larges écailles, très bon à manger (cyprinus carpio, L.) •   . Il côtoyait une rivière.... Ma commère la carpe y faisait mille tours Avec le brochet son compère, LA FONT. Fab. VII, 4. •   On… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • carpe — CARPE. s. f. Sorte de poisson d eau douce, Carpe de riviere. carpe d estang. carpe de Seine. carpe laitée. carpe frite. carpe au court bouillon. carpe à l estuvée. On appelle parmy les sauteurs un certain saut, Le saut de la carpe, à cause de… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Carpe (os) — Carpe (anatomie) Pour les articles homonymes, voir Carpe. Les os du poignet …   Wikipédia en Français

  • -carpe — 1 ♦ Élément, du gr. karpos « fruit » : endocarpe, péricarpe. 2 ♦ Élément, du gr. karpos « poignet » : métacarpe. ⇒ CARPE, CARP(O) , (CARP , CARPO )élément formateur. Premier ou second élément de compos. signifiant « fruit » formateur de termes de …   Encyclopédie Universelle

  • CARPE — the Central African Regional Program for the Environment is a United States Agency for International Development (USAID) initiative aimed at promoting sustainable natural resource management in the Congo Basin. It aims at protecting the forest in …   Wikipedia

  • Carpe DM — Saltar a navegación, búsqueda Carpe DM fue una banda de hip hop originaria de la localidad de Logroño, La Rioja, España. Formada en el año 1998 se disolvió en el 2007. Integrantes Eseeme (S. Monzón) Kafes (J. Fernández) Dj Ochoa Phobia (Elias… …   Wikipedia Español

  • Carpe — Saltar a navegación, búsqueda Carpe puede referirse a: El nombre común del género Carpinus El nombre común de la planta Carpinus betulus Obtenido de Carpe Categoría: Wikipedia:Desambiguación …   Wikipedia Español

  • Carpe — bezeichnet: den Karpfen, einen Speisefisch Allen Carpé († 1932), einen Bergsteiger Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter Begriffe …   Deutsch Wikipedia

  • Carpe — Le nom se rencontre surtout en Limousin et en Périgord, où il semble désigner un lieu où pousse le charme (latin carpinus). Mais il peut aussi s agir soit d un lieu dit où les carpes sont nombreuses, soit d une métaphore appliquée à une personne… …   Noms de famille

  • carpe — Carpe, Sorte de poisson, Cyprinus …   Thresor de la langue françoyse

  • carpe — (Del lat. carpĭnus). m. Planta leñosa de la familia de las Betuláceas, con hojas aserradas y lampiñas, flores femeninas en racimos flojos, frutos de una sola semilla, con brácteas de tres lóbulos y mucho mayores que los frutos …   Diccionario de la lengua española